Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 106 poèmes de 166 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

les poèmes d'éric meyleuc restés à l'état de manuscrits

lire

Cette page contient la liste des poèmes d'Éric Meyleuc restés à l'état de manuscrit accessibles en ligne dans cette section du site.

Au fil des mois, tous ces poèmes d'Éric Meyleuc seront finalement mis en ligne

Pour lire un poème, il suffit de cliquer sur la ligne correspondant à votre choix.

Avant que vous ne découvriez ces poèmes, il nous semble important de vous donner certaines précisions dans quelques

notes liminaires

1. dans son travail poétique, Éric Meyleuc avait l'habitude d'écrire sur le premier support à portée de sa main :

l'un des différents carnets qu'il avait toujours dans ses poches et dans son sac, ceux qui restaient à côté du lit, sur la table, sur le bureau,

mais aussi sur n'importe quelle feuille ou bout de papier immédiatement disponible, qu'il se fût agi de feuilles de brouillon,

du verso d'enveloppes usagées, de tickets de caisse, d'affichettes, de tracts, etc.

2. par la suite, selon des critères qui lui étaient personnels - mais souvent pour répondre aux besoins

d'une pièce, d'un récital, d'une lecture ou d'une publication -

quelques jours, quelques mois, voire quelques années après ce premier jet,

qui pouvait comporter déjà ratures et corrections, le poète enregistrait le texte du poème sur un fichier Word ;

en outre, comme on peut le constater en lisant les poèmes

qui figurent dans la section Les poèmes d'Éric Meyleuc de ce site,

accompagnés de leurs variantes,

le poète pouvait revenir sur des textes déjà publiés et les modifier,

et ce même longtemps après et plus d'une fois, tout en conservant les versions précédentes

3. Éric Meyleuc a laissé à l'état de manuscrit une grande quantité de poèmes dont,

pour l'instant, nous évaluons le nombre à plus de deux cents, parfois longs, parfois très courts,

certains étant en quelque sorte des aphorismes, d'autres des réflexions synthétiques sur le monde et la vie

4. certains de ces "premiers jets" de poèmes ne comportent aucune rature, d'autres en contiennent

et d'autres encore comprennent également des corrections ;

dans la mesure du possible, nous les indiquerons en notes ;

nous indiquerons également les mots dont la transcription est conjecturale,

ainsi que l'existence de mots que nous ne serons pas parvenus à déchiffrer ;

la plupart de ces manuscrits ne sont pas datés ; quand ils le sont, nous l'indiquons ;

parfois, une indication figurant sur le papier qui a servi de support à l'écriture

(un cachet de la poste ou la date d'impression d'une feuille de brouillon)

permet d'affirmer qu'un poème est postérieur à une date donnée ;

le cas échéant, nous indiquons en notes cet élément, ainsi que tout autre

permettant de mieux situer l'écriture dans le temps et dans l'espace

5. l'écriture du poète est souvent très difficile à comprendre, pour des raisons variées :

la même lettre peut être écrite de plusieurs façons, parfois les mots ne sont pas finis

ou se terminent par un trait, parfois ils sont abrégés, etc. ;

par ailleurs, le poète ne se souciait pas toujours des signes diacritiques ;

nous les avons donc restitués lorsqu'aucun doute n'était permis à ce sujet ;

nous avons également corrigé les quelques fautes d'orthographe manifestes ;

nous avons aussi gardé le découpage des vers sauf lorsque le passage à la ligne

résultait, de toute évidence, de l'étroitesse du support d'écriture

6. l'ordre de publication que nous suivrons ici ne résulte que de questions techniques

liées au progrès dans les transcriptions, aucun autre critère,

en l'état actuel de notre travail de déchiffrage, ne nous ayant pas semblé pertinent

7. enfin, et c'est sans doute le plus important,

ces poèmes manuscrits doivent être lus en ayant toujours présent à l'esprit

qu'il s'agit de premiers jets que, probablement, du moins pour la plupart d'entre eux,

le poète aurait modifiés ;

c'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avons hésité avant de publier ces textes ;

néanmoins les précautions nécessaires étant prises, il nous a paru que donner à connaître ces "premiers jets"

contribuerait à mieux faire comprendre la méthode de travail d'Éric Meyleuc

et le sens de ses autres poèmes, ceux que l'auteur avait en quelque sorte validés en les dactylographiant

et qui figurent dans la section Les poèmes d'Éric Meyleuc de ce site,

BONNE LECTURE !

horizontal rule

Sommaire des poèmes d'Éric Meyleuc restés à l'état de manuscrit et accessibles en ligne

01 Tu connais cette chanson

02 En manque de repère

03 Un trinôme en goguette

04 Mes enfants

05 La maison déborde à ce point

06 Il était assis sur la dune de ruines

07 Tenter le périlleux voyage

08 Lorsque l'on a besoin de toute son énergie

09 Le mensonge ne serait-ce pas

10 Les privilèges n'ont pas disparu

11 S'envoler

12 J'écorche ta raison

13 Quel sentiment

14 Esprit du jour

15 Il refusait l'idée même du héros solitaire

16 Un séjour allégé

17 Je m'échappe de la pensée

18 La Poésie

19 Arrêtons de nous soucier

20 Je ne suis nulle part

21 Je voudrais tant

22 Il faut que les humains cessent

23 Regardez-vous

24 Le Ménon

25 Mésentente amoureuse cordiale

26 Contradiction physico-mentale

27 Je suis assis adossé au radiateur de la chambre

28 Cette complaisance

29 Le lit

30 Le hasard est créateur

31 Torpeur de la nuit sauvage

32 Que puis-je exprimer

33 Moment de réflexion

34 Histoire où le temps

35 Odyssée

36 Raconte-moi une histoire

37 La vie hantée par la mort

38 Ces zombis qui tournent

39 Les turpitudes du corps blessé

40 Ne pas se laisser avilir

 

Retour en haut de la page
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2020