Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 151 poèmes de 167 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 56

on rêve de puissance et de gloire1

qui nous plongent dans la futilité de nos2

frustrations qui3 se transforment en

haines et font tache4

rouge5 comme celui6 de la colère,

des yeux injectés de sang

comme le sang qui entache votre

monde pestilentiel

puanteur que cette odeur de

cadavre en putréfaction

ce liquide écarlate qui en jaillit

vient abreuver le sol assoiffé

par le soleil brûlant

mot7 de tête insupportable

après une orgie qui a mal tournée

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre noire, avec quelques modifications au feutre fin rouge,

sur les deux tiers supérieurs d’un recto d’une feuille blanche issue d’un carnet de notes au format 12,3 cm x 18,7 cm ;

il fait partie d’un ensemble de quatre poèmes qui figurent sur cinq pages (trois feuilles : trois rectos et deux versos)

consécutives dudit carnet (voir dans la présente section les poèmes 55, 57, 58) ;

cet ensemble est surmonté de la note « Poèmes retrouvés ; livre Comment … déjà ? JL Bory offert en 1992 » ;

il s’agit de BORY, Jean-Louis et HOCQUENGHEM Guy ; Comment nous appelez-vous déjà ?, paru en 1977 ;

n’ayant pas (encore) retrouvé le livre, peut-être mal classé dans notre bibliothèque, ni les originaux,

nous ne savons pas si, au moment de la transcription, les originaux de ces poèmes ont été modifiés ;

néanmoins, nous avons bien entendu gardé les corrections d’orthographe faites par l’auteur lui-même,

nous avons procédé à certaines qui lui avaient échappées et, dans les notes ci-après,

nous indiquons les modifications que l’auteur a apportées au texte après l’avoir transcrit ;

compte tenu de la note du poète, nous pouvons raisonnablement supposer que les quatre poèmes

ont été écrits au début des années 1990 ;

en raison de certaines dates qui figurent sur des pages du carnet de notes,

nous pouvons affirmer que la transcription a été faite entre 2007 et 2011

2. ce vers a été écrit au feutre fin rouge, manifestement après la transcription du texte original,

et il remplace les trois vers suivants qui, après avoir été transcrits, ont été barrés en rouge :

mais tout cela n’est que futilité / comparé aux désirs passionnels / qui nous habitent

3. après avoir fait la transcription du poème, dans ce vers, au feutre rouge fin, le poète a transformé frustrations en frustration,

a barré qui et a écrit en dessous un mot devenu illisible, car il a été barré, toujours en rouge ;

le poète a ensuite réécrit dans l’interligne inférieur, toujours en rouge, qui, délimité par une coche,

dont la pointe se place juste avant se, et il a gardé le verbe qui suit au pluriel

4. dans la transcription initiale on lisait taches, mais le poète a barré le “s” avec le même stylo qui a servi à transcrire le poème

5. comme pour tache, dans la transcription initiale on lisait rouges, mais le poète a barré le “s” avec le même stylo qui a servi à transcrire le poème

6. dans la transcription, on lit bien celui, qui se réfère donc au rouge de la colère et des yeux injectés de sang

7. dans la transcription, on lit bien mot ; il s’agit donc d’un jeu de mots

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 février 2021