Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 151 poèmes de 167 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 57

et l’air du temps1

Il fit la seule chose que le pouvoir de

sa tristesse lui permettait de perpétuer2

le silence, la fin de toute3 cette souffrance

inutile. Il plongea son corps vertueux4 perdu

dans le bourbier qui se mit à trembler5

puis une aspiration un rot terrible6

qu’absorba7 à son tour l’univers8

notre chère planète à jamais disparue9

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre noire, avec une modification au feutre fin rouge,

sur le tiers inférieur d’un recto d’une feuille blanche issue d’un carnet de notes au format 12,3 cm x 18,7 cm ;

il fait partie d’un ensemble de quatre poèmes qui figurent sur cinq pages (trois feuilles : trois rectos et deux versos)

consécutives dudit carnet (voir dans la présente section les poèmes 55, 56, 58) ;

cet ensemble est surmonté de la note « Poèmes retrouvés ; livre Comment … déjà ? JL Bory offert en 1992 » ;

il s’agit de BORY, Jean-Louis et HOCQUENGHEM Guy ; Comment nous appelez-vous déjà ?, paru en 1977 ;

n’ayant pas (encore) retrouvé le livre, peut-être mal classé dans notre bibliothèque, ni les originaux,

nous ne savons pas si, au moment de la transcription, les originaux de ces poèmes ont été modifiés ;

néanmoins, nous avons bien entendu gardé les corrections d’orthographe faites par l’auteur lui-même,

nous avons procédé à certaines qui lui avaient échappées et, dans les notes ci-après,

nous indiquons les modifications que l’auteur a apportées au texte après l’avoir transcrit ;

compte tenu de la note du poète, nous pouvons raisonnablement supposer que les quatre poèmes

ont été écrits au début des années 1990 ;

en raison de certaines dates qui figurent sur des pages du carnet de notes,

nous pouvons affirmer que la transcription a été faite entre 2007 et 2011

par ailleurs, le et initial semble avoir été ajouté, avec le même stylo noir qui a servi la transcription du poème, après que celle-ci eut été faite ;

en outre, l’air est une lecture conjecturale ; on pourrait également lire l’or ou l’os,

voire las ou même loin, ce qui nous a paru être une apostrophe n’étant alors qu’un trait parasite

2. dans la transcription, on lisait d’engendrer, des mots que le poète a barrés, avec le même stylo noir ayant servi à transcrire le poème,

pour écrire juste en dessous, toujours en noir, de perpétuer

3. dans la transcription, le mot toute est, comme souvent, abrégé en tte

4. dans la transcription, vertueux est écrit dans l’interligne supérieur, au-dessus de perdu, avec le même stylo noir ayant servi à la transcription

5. dans la transcription, on lisait d’abord dans le bourbier d’une tremblerie terrible ; avec le même stylo noir ayant servi à transcrire le poème,

le poète a barré les mots d’une et terrible, a transformé tremblerie en trembler et dans l’interligne supérieur

il a écrit les mots qui se mit à, délimités par une coche dont la pointe se place sur le mot une barré

6. dans la transcription, on lisait une aspiration et plus rien un rot ; le poète a ensuite barré, toujours au stylo noir,

les mots et plus rien ; il nous paraît que les mots puis, en début de vers, et terrible, à la fin, ont été ajoutés au moment de la modification

7. dans la transcription, on lisait en début de vers les mots qui se, que le poète a barrés, la suite étant qu’absorba

8. dans la transcription, il y avait ici un et que le poète a barré au feutre fin rouge

9. dans la transcription, ce dernier vers commence par le mot notre écrit de biais

dans le coin inférieur droit de la page et se poursuit perpendiculairement au sens de l’écriture du poème

le long de l’étroite marge de droite sur une ligne tournée vers l’extérieur

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 février 2021