Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 322 poèmes de 172 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 133

les hommes1

pensent2

atteindre

le statut

d’immortel

par la puissance

qu’il se donne3

sur la vie

d’autres hommes

 

nota bene

1. ce poème est écrit au feutre fin bleu sur les deux premiers tiers du recto d’une feuille au format 4,3 cm x 15,7 cm,

soit issue d’un petit bloc-notes, soit résultant d’un massicotage ; le verso de la feuille est vierge ;

aucun indice direct ne permet de déterminer la date de l’écriture de ce texte ;

néanmoins, nous savons que l’embryon du poème numéroté 74 dans la section Les autres poèmes d’Éric Meyleuc de Poésie pour tous

figure sur deux rectos et un début de verso de deux feuilles identiques à celle qui a servi à l'écriture du poème transcrit ici ;

ce poème numéroté 74 est daté par l’auteur du 12 octobre 2018 ; par ailleurs, il fait sans doute référence à un hêtre isolé

que nous avons croisé lors de l’une de nos randonnées du côté d’Ercé dans les Pyrénées ariégeoises en août 2008

et au sujet duquel nous-même avons également écrit un poème que l’on peut lire ici ou ici ;

nous pouvons donc raisonnablement situer l’écriture de ce poème entre août 2008

(probable terminus post quem de l’écriture de l’embryon du poème 74 ci-dessus mentionné)

et octobre 2008 (daté à laquelle le poète avait considéré que ledit poème avait été écrit) ;

notons que, à l’exception des trois premiers vers, tout le poème a été réécrit par-dessus à l’identique ;

signalons aussi que l'ensemble du poème est entouré de lignes droites formant un rectangle dont le long côté gauche

est bordé à l’extérieur de deux lignes sinueuses entrecroisées, alors que le long côté droit est placé entre deux lignes sinueuses ;

les quatre premiers vers sont encadrés par des traits plus ou moins droits, de même que le cinquième vers ;

l’avant dernier vers est suivi d’un croissant de lune dont la concavité est tournée vers lui ;

le dernier tiers de la page est rempli de lignes courbes qui se croisent ;

par ailleurs, il convient d’indiquer que nous avons respecté le découpage des vers tels qu’il est dans le manuscrit,

un découpage sans doute dû à l’étroitesse du support d’écriture

enfin, notons que, contrairement au dernier vers, où le mot est écrit en toutes lettres,

ici hommes est, comme souvent, abrégé en h

2. dans un premier jet, le poète avait écrit pensent ou peut-être pensant, mais il a barré le mot

puis l'a réécrit en dessous, ou alors il a écrit pensent au lieu de pensant

3. le singulier ici peut surprendre, mais le vers est clairement écrit ainsi ; dans ce cas il faut comprendre que c’est

le statut d’immortel qui se donne une puissance sur la vie d’autres hommes ;

autrement, il faudrait envisager un manque d’attention du poète et lire soit qui donne, soit qu’ils se donnent

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2022