Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 322 poèmes de 172 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 134

prendre des désenchantements pour1

des enchantements : telle est l’absurdité de la vie2

de son impuissance

à combattre la bêtise humaine

avec sa propre bêtise3

se battre pour une chimère l’amour

alors que l’amour devrait être l’amour

employé4

le comble de l’aveuglement

volontaire pour nier

l’absurdité de l’existence de par5

sa grande inutilité universelle6

l’amour reste un idéal jamais atteint

qui n’est que pur fruit7 de notre cerveau6

Être amoureux d’un être qui

n’existe pas

vivre l’amour dans8 l’idéal que l’on

s’est forgé est le plus sûr moyen

de le conserver et de n’être9 jamais déçu

 

comment dépasser le stade des relations10

charnelles

 

la femme est accusée de tous les11

mots12 quoi qu’elle fasse : se refuse

ou se donne

Don quichotte telle une

demoiselle pure qui refuse

de se donner13

au nom de son amour virtuel14

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre noire sur le verso d’une page au format A5, dont le recto avait servi

à l’impression d’une épreuve du verso de l’invitation au vernissage de l’exposition Mutations le 1er octobre 2004,

ainsi qu’aux activités associées à cette manifestation organisée par l’association Actes de présence du 1er au 10 octobre,

ce qui nous permet de fixer à septembre 2004 le terminus post quem de l’écriture de ce texte ;

en haut de la page, surmontant le début du poème, figure un dessin abstrait de nature géométrique

et sur la partie gauche de la page, entre les deux passages écrits dans la marge (cf. les notes 9 et 10 ci-dessous),

figure le dessin d’une feuille stylisée

2. il semblerait que dans un premier temps, le poète avait écrit telle est l’absurdité / de celui qui n’accepte pas la réalité,

puis il aurait barré ce second vers, écrit juste en dessous des mots l’absurdité le relatif dont,

qu’il a également barré pour écrire au début de l’interligne inférieur d’un tel,

qu’il a encore barré pour finalement écrire dans le même interligne de son impuissance

et, juste au-dessus de l’absurdité, les mots de vie, omettant, sans doute en raison du peu de place disponible,

l’article la, que nous avons donc ajouté dans la transcription ;

enfin, le poète a écrit dans l’interligne inférieur le vers à combattre la bêtise humaine ;

naturellement, l’ordre de ces modifications est conjectural

3. dans le manuscrit, ce vers a été ajouté à gauche du texte et, faute de place, écrit, sur trois lignes, tous les mots étant soulignés

4. la lecture l’amour / employé est hautement conjecturale

5. il semblerait que, dans un premier temps, le poète avait écrit due à puis écrit par-dessus de par

6. dans le manuscrit, ces deux mots sont réécrits par-dessus à l’identique

7. on pourrait éventuellement lire pure fuite, mais il nous semble que par distraction le poète a écrit pure fruit

8. dans le manuscrit, la préposition dans est, comme souvent, abrégée en ds

9. ici les mots sont assez serrés et nous avons considéré que poète avait écrit et d’être au lieu de et de n’être,

ce qui nous a conduit à corriger le texte, mais il serait aussi possible d’envisager qu’il ait écrit et l’être jamais déçu

10. ce vers et le suivant sont écrits dans la marge de gauche, dans un sens perpendiculaire à celui du corps principal du poème,

tournés vers l’extérieur de la page ; ils sont très proches du bord, sans doute en raison de la présence,

à gauche du texte, du vers auquel fait référence la note 3 ci-dessus

11. ce vers et les six suivants sont écrits dans le tiers inférieur de la marge de gauche,

dans un sens perpendiculaire à celui du corps principal du poème, tournés vers l’extérieur de la page

12. dans le manuscrit, on lit clairement mots ; jeu de mots ou distraction du poète…

13. dans un premier temps, le poète avait écrit se donner pour, puis il a barré pour,

sans doute immédiatement, et a poursuivi en allant à la ligne

14. dans le manuscrit, manifestement en raison du manque de place, le mot virtuel est écrit à la ligne suivante,

mais le poète l’a relié au mot amour en encadrant celui-ci par un rectangle ouvert à droite

et celui-là par un rectangle ouvert à gauche ;

nous avons donc cru bon de ne pas les séparer dans notre transcription

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2022