Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 187 poèmes de 171 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 59

fin engagement syndical :1

Poème en forme d’interrogation2

 comment réveiller la révolte

cet amour de la vie

noyé3 dans cet amas de cendre

consumériste

qui étouffe4

notre conscience libertaire

(qui)5 soumet notre volonté

au profit de la perte6

sous-estimée

de soi

et des autres7

tous réduits

plus que par comparaison

perdus8 par l’occurrence de

la comparaison concurrentielle

à l’état de rivalité

d’un jeu de sourds9

ayant pour règle concurrence

et10 rivalité

grandeur nature ; (animal)

        ––––––––

où chacun est un obstacle potentiel

à votre expression sociale

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre bleue sur le recto d’une feuille issue d’un carnet de notes à spirale au format 11,4 cm x 18 cm,

aux pages de couleur blanche contenant des poèmes, des réflexions diverses, des notes prises à partir de lectures,

le tout écrit entre le début de 2010 et le début de 2017 ; le verso de la feuille est vierge ; aucune date n’est indiquée ;

néanmoins, compte tenu de certaines indications figurant dans d’autres textes du même carnet,

ce poème aurait pu être écrit à la fin de 2014 ou au début de 2015 ;

toute la marge de gauche de la page est couverte de lignes courbes ;

par ailleurs, ce qui semble être un titre, a été réécrit par-dessus, à l’identique et souligné

2. ce que nous pouvons considérer comme un sous-titre est souligné dans le manuscrit

3. le poète avait écrit d’abord immergée ; ensuite il a barré ce mot et a écrit dans l’interligne supérieur noyé en,

puis il a barré en et a ajouté, un peu de biais en montant, la préposition dans avant cet

4. le poète avait écrit d’abord qui nous fait perdre paralyse, puis il a tout barré, sauf le relatif qui et a ajouté de biais en montant en fin de ligne étouffe

5. dans le manuscrit, qui est clairement mis entre parenthèses

6. dans le manuscrit, après ce vers, le poème se poursuivait ainsi :

nous fait perdre toute existence / qui sous-estime ;

il semblerait que dans le mouvement même de l’écriture, le poète a barré nous fait perdre toute existence / qui sous,

puis il a transformé estime en estimée, a réécrit sous dans l’interligne inférieur et a continué par de soi

7. dans un premier temps, ce vers se lisait et des autres qui n’existent, puis le poète a barré

qui n’existent pour écrire dans l’interligne inférieur tous réduits

8. d’abord le poète avait écrit emportés par, mots qu’il a barrés et en dessous desquels il a écrit perdus ;

nous avons rétabli la préposition par, manifestement barrée par distraction

9. d’abord, ce vers était du grand jeu de la survie ; ensuite le poète a barré les deux premiers et les trois derniers mots,

qu’il a remplacés respectivement par d’un et par de sourds, écrits dans l’interligne inférieur

11. dans le manuscrit, entre et et rivalité, il y a un mot que le poète à recouvert d’un ”pâté” le rendant ainsi illisible

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 juin 2021