Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 169 poèmes de 170 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 110

méthode pour apprendre1

à se désintoxiquer

du travail2 forcé

—>  montre

—>  passer plus3 de cinq minutes4

loin de

son

portable

d’une télécommande

—>  arriver à se concentrer

apprendre à ne rien faire

pendant5 plus6 de cinq

minutes

éliminer les7

urgences

 

et les hôpitaux

le nombre8

d’urgentistes

 

luttons contre

l’urgence

 

contre l’urgence

il faut supprimer

toutes9 les10 urgences

les immigrés qui se noient11

les chômeurs

la crise écologique

ses ordurières12

catastrophes climatiques

au13 complet

 

nota bene

1. ce poème est écrit au feutre fin bleu dans les deux derniers tiers du recto et la totalité du verso d’une feuille issue d’un carnet de notes à spirale au format 11,4 cm x 18 cm,

aux pages de couleur blanche contenant des poèmes, des réflexions diverses, des notes prises à partir de lectures, le tout écrit

entre le début de 2010 et le début de 2017 ; il s’agit de la septième et de la huitième pages d’une série de huit, sur lesquelles figurent huit poèmes

qui se succèdent, à part une note de réflexion politique au sujet d’un texte que lisait alors le poète, située entre le quatrième et le cinquième poème ;

dans la présente section de Poésie pour tous, nous transcrivons ces poèmes de façon également successive à partir du poème numéroté 103 jusqu’au présent poème,

dont le début est précédé dans la septième page du poème numéroté 109 dans la présente section de Poésie pour tous et dont il est séparé par le trait horizontal

qui forme la partie inférieure d’un dessin représentant un visage stylisé qui entoure par sa gauche le texte de ce poème qui le précède ;

aucun indice ne nous permet d’avancer une date pour l’écriture du poème transcrit ici, mais la thématique de cinq des huit poèmes de cette séquence

(du deuxième au sixième) et les éléments concrets qu’ils contiennent pourraient conduire à situer leur écriture durant l’été 2015,

au cours duquel, logés à Picherande du 3 au 24 août, pendant trois semaines nous avons randonné dans le Massif central, entre Cantal et Puy-de-Dôme ;

en outre, la thématique des deux derniers poèmes de la série, celui-ci et le précédent, numéroté 109 dans la présente section de Poésie pour tous,

recouvre celle du spectacle que nous préparions à cette époque-là, Danger. Urgence !,

que nous avons joué en novembre 2015 et dont l’ébauche du début figure dans le même carnet

2. dans le manuscrit, le mot travail est, comme souvent, abrégé en W

3. dans le manuscrit, le mot plus est, comme souvent, abrégé en +

4. dans le manuscrit, ici, les mots cinq minutes sont abrégés en 5 min

5. dans le manuscrit, le mot pendant est, comme souvent, abrégé en pdt

6. dans le manuscrit, le mot plus est, comme souvent, abrégé en +

7. on pourrait également lire toutes abrégé en ttes ; toutefois, le mot étant chargé, nous pensons que, dans un premier temps,

le poète avait écrit toutes, sous la forme abrégée, mais que, immédiatement, il a transformé ttes en les

8. ce vers et le suivant sont inscrits dans un rectangle dont la partie gauche est ornée de trais droits formant deux triangles

inclinés par rapport à la base du rectangle et qui se touchent par un sommet, le point de jonction étant traversé par une flèche courbe

 qui va presque jusqu’au côté supérieur du rectangle

9. dans le manuscrit, le mot toutes est, comme souvent, abrégé en ttes

10. on pourrait lire également ces

11. on pourrait lire également meurent

12. ordurières est une lecture très conjecturale

13.  au est une lecture conjecturale

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 avril 2021