Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 322 poèmes de 172 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 270

Ellipse1

Être toujours2 dans le mouvement3

dans4 le moment qui arrive

ne pas5 s’arrêter

se bloquer sur un raté

une erreur

la meilleure façon de la réparer

c’est d’être6 dans ce qui

suit

il faut donc7 enchaîner, se

raccrocher au chaînon suivant

pour cela il faut être libre

de toute préoccupation narcissique

et rester concentré sur le texte

(les mots)8

l’action

il faut intégrer l’erreur à la situation

jouée (vécue)9

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre noire dans la moitié inférieure de la cent-trentième page écrite

et dans le premier tiers de la cent-trente-et-unième d’un livre de notes offert au poète

lors du 27e Salon du livre de Paris, en mars 2007 (le pays à l’honneur était l’Inde), au format 13,5 cm x 19,6 cm,

relié en « toile Monceau Cachemire sur GTI », contenant 200 pages non lignées

(dont six pages de garde et de crédits, deux au début et quatre à la fin), soit 100 feuilles, de couleur blanche,

au format 12,7 cm x 18,7 cm, mais dont les deux premières feuilles ont été arrachées probablement avant de servir ;

ce livre de notes contient un grand nombre de poèmes, des réflexions diverses, des aide-mémoire, des notes personnelles,

des notes prises à partir de lectures, le tout écrit entre la fin de 2010 et le 20 octobre 2014,

la presque totalité des textes étant datés ; le dernier texte daté, qui figure dans la cent-quatre-vingt-sixième page écrite du livre,

est précédé de la mention le 20/10/2014 ;

le poème que nous transcrivons ici n’est pas daté ; néanmoins, d’une part, il est postérieur au poème numéroté 267

dans la présente section de Poésie pour tous, lequel occupe les trois cinquièmes centraux de la cent-vingt-septième page,

après la date 1er novembre 2013 et; d’autre part, il est antérieur à une brève note portant sur un court-métrage diffusé

sur la chaîne Arte le 23 novembre 2013, laquelle figure dans le dernier tiers de la cent-trente-troisième page du livre de notes,

aucun des textes figurant entre ledit poème et ladite note n’étant daté ;

nous pouvons donc seulement situer l’écriture du poème transcrit ci-dessus entre ces deux dates ;

deux traits légèrement courbes et inclinés séparent le poème transcrit ici de la fin de celui numéroté 269

dans la présente section de Poésie pour tous, lequel occupe la moitié supérieure de la cent-trentième page du livre de notes ;

un dessin aux trois lignes courbes montantes figure à droite de ce que nous avons considéré comme un titre (cf. la suite de présente note),

juste au-dessus de la seconde moitié du premier vers ;

par ailleurs, nous devons signaler que ce que nous avons considéré comme un titre, Ellipse, pose un problème d’interprétation ;

d’une part, non seulement la forme de l’écriture est très semblable à celle du reste du poème et, à l’instar du premier vers,

le mot est réécrit par-dessus à l’identique, mais aussi le dessin que nous avons signalé ci-dessus semble relier ce titre au poème ;

d’autre part, cependant, dans le manuscrit le mot est écrit très bizarrement, Elypse, que nous avons corrigé en Ellipse (cf. ci-après),

ce qui implique trois fautes d’orthographe : le “E” initial non accentué, alors que le premier mot du premier vers (Être) porte bien l’accent circonflexe ;

un seul “l” au lieu des deux de rigueur ; un ”y” à la place du “i” ;

tout cela semble écarter l'hypothèse d'une série de fautes d’inattention ;

or le mot Elypse écrit de la sorte correspond à des marques commerciales dans divers secteurs

(vente d’automobiles, hébergement informatique, jeu vidéo, construction civile, instruments de musique…) ;

nous pouvons donc émettre l’hypothèse d’une absence de lien entre ce mot (qui aurait pu y être noté pour des raisons diverses)

et le poème, et ce d’autant plus que le rapport entre le titre supposé, Ellipse, et le texte du poème n’est point évident ;

une troisième hypothèse, celle que nous avons retenue, consiste à imaginer que, dans un premier temps Elypse correspondait à une note,

prise pour une quelconque raison, mais que le poète a voulu adopter comme titre pour le poème écrit juste après

et qu’il a ensuite oublié de corriger l’orthographe du mot ;

nous sommes bien conscient qu’il ne s’agit là que d’une hypothèse, aussi hasardeuse que les autres ;

enfin, il nous paraît intéressant de signaler que de la mi-septembre à la mi-novembre 2013 nous avons répété la pièce Le décret secret,

dans une mise en scène dont la première représentation a eu lieu à Paris le 16 novembre ;

or le poème dans son ensemble, en particulier dans sa deuxième partie, se réfère de manière assez nette au jeu théâtral

2. dans le manuscrit, le mot toujours est, comme souvent, abrégé en tjs

3. dans le manuscrit, ce vers est réécrit par-dessus à l’identique ;

en outre, le mot mouvement est, comme souvent, abrégé en mvt

4. dans le manuscrit, la préposition dans est, comme souvent, abrégée en ds ;

en outre ce mot abrégé et les trois qui le suivent sont réécrits par-dessus à l’identique

5. dans le manuscrit, ce mot est réécrit par-dessus à l’identique

6. dans le manuscrit, les mots d’être sont réécrits par dessus un ou des mots devenus illisibles, mais dont le début semble avoir été de

7. dans le manuscrit, les mots faut donc sont réécrits par-dessus à l’identique ; en outre, le mot donc a été ajouté ;

il est écrit dans la marge supérieure de la cent-trente-et-unième page et délimité par une coche placée entre les mots faut et enchaîner

8. dans le manuscrit, ces mots encadrés par des parenthèses et placés juste sur les mots le texte semblent avoir été ajoutés,

probablement pour que le propos dépasse le seul cadre du travail théâtral (cf. la note suivante) ;

mais on ne peut pas écarter l'hypothèse qu’il y ait là un jeu de presque synonymie qui aurait pu aboutir ensuite à un choix entre les deux mots

9. dans le manuscrit ce mot encadré par des parenthèses et placé à la suite de joué semble avoir été ajouté,

probablement pour que le propos dépasse le seul cadre du travail théâtral dans le manuscrit, à l’instar de l’ajout signalé dans la note précédente ;

mais on ne peut pas écarter l'hypothèse qu’il y ait là un jeu de presque synonymie qui aurait pu aboutir ensuite à un choix entre les deux mots

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2022