Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 169 poèmes de 170 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 100

on cherche des passages par1

où s’échapper

le con ou le cul débauché, en perdition2

 

échappatoire pour3 le foutre dans

un vide sans lumière

s’échapper dans une /im/passe4

l’impatience conduit à l’impasse

de l’insatisfaction

 

le foutre en est l’exemple parfait5

canal6 de dérivation dans

l’impasse sur7 l’impatience8

 

nota bene

1. ce poème est écrit à l’encre bleue sur le recto d’une feuille issue d’un carnet de notes à spirale au format 11,4 cm x 18 cm,

aux pages de couleur blanche contenant des poèmes, des réflexions diverses, des notes prises à partir de lectures,

le tout écrit entre le début de 2010 et le début de 2017 ;

aucune date n’est indiquée, mais le texte de réflexion qui le suit dans le carnet

— écrit avec des feutres fins rouge, pour la plus grande partie du texte, et bleu pour quelques lignes au milieu —

porte à la fin la mention le 6/02/2010, qui est donc le terminus ante quem de ce poème

2. dans le manuscrit, on constate que ce vers a été modifié de façon importante ;

il semblerait que le poète avait d’abord écrit conduit à une débauche et à une perdition,

puis il aurait ajouté dans l’interligne supérieur les mots en général [lecture conjecturale],

délimités par une coche dont la pointe se place dans l’espace qui sépare et de à une,

la conjonction et ayant été transformée en en [lecture conjecturale]

et les mots à une ayant été barrés, ce qui donnait donc :

conduit à une débauche en général en perdition ;

enfin, sauf débauche, en et perdition, tous les autres mots ont été barrés,

et le poète a ajouté un accent aigu au “e” final de débauche, une virgule après ce mot et,

dans l’interligne inférieur, les mots le con ou le cul ;

naturellement, la succession de ces modifications est de nature conjecturale ;

en outre, compte tenu de la manière dont les mots et les modifications sont disposés,

on pourrait aussi lire débauché, en perdition / le con ou le cul ;

de plus, à la place de ou on pourrait aussi se lire et,

mais alors il manquerait le “s” du pluriel à débauché

3. lecture conjecturale ; on pourrait éventuellement lire par

4. dans le manuscrit ce mot est écrit ainsi, avec le préfixe mis entre deux barres

5. ce vers et les deux suivants sont inscrits dans un rectangle aux traits irréguliers

6. au-dessus de ce mot, on lit dans l’interligne le mot emprunter, qui a été barré

7. sur est une lecture conjecturale ; on pourrait également lire de ou et,

voire considérer qu’il s’agirait d’une virgule ou même n’y voir que des traits sans signification

8. après le dernier vers, en dessous du rectangle mentionné dans la note 5 ci-dessus,

on lit le mot obsession, qui a été barré de deux traits horizontaux et de quelques traits irréguliers

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 avril 2021