Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 169 poèmes de 170 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 91

chaleureuse bouillonnante et embrasée1

la poésie de l’etna2

naît3 avant tout du sourire convivial [de] ses4

hôtes qui reçoivent5

dans leur cœur les visiteurs6

 

nota bene

1. ce poème est écrit, à l’encre bleue, dans le second tiers de la quinzième page d’un carnet au format 14 cm x 10 cm,

contenant 20 pages (10 feuilles) entre deux couvertures vertes, offert à titre publicitaire par le Palais des thés ;

nous trouvons dans ce carnet, entièrement rempli, des poèmes qui n’ont pas été ensuite dactylographiés,

l’embryon d’un poème dactylographié plus tard (Monstre à deux têtes, numéroté 126 dans la section

Les autres poèmes d’Éric Meyleuc de Poésie pour tous),

des notes sur des sujets divers (vocabulaire en portugais, politique, questions personnelles),

quelques notes sur un week-end que le poète a passé à Lyon et à Villeurbanne

(11-12 avril 2015, pour rendre visite à un couple ami et leur fille),

sur nos séjours en Sicile (du 7 au 18 mai 2015, pour des vacances),

à Valencia (18 au 23 juin 2015, à l’occasion d’une intervention de P. Vianna

à l’École d’été du mastère international sur les migrations piloté par l’Universitat de Valencia)

et dans le Bergeracois (du 9 au 17 juillet 2015, à l’occasion d’une intervention de P. Vianna aux

Reclusiennes à Sainte-Foy-la-Grande) ;

les dernières notes de ce carnet portent sur des faits survenus dans le métro

et lors d’une visite que nous avons faite au Mur à pêches à Montreuil (le 26 juillet 2015) ;

aucune date d’écriture n’est indiquée pour ce poème, mais il est postérieur au 9 mai 2015,

car en haut de la quatorzième page on lit le 09/05/15, cette date étant suivie de notes,

écrites elles aussi à l’encre bleue, concernant notre séjour sur les flancs de l’Etna (commencé le 10 mai),

et qui se terminent à la fin du premier tiers de la quinzième page par un trait horizontal immédiatement suivi du poème ;

les deux pages suivantes contiennent des notes sur notre séjour dans le Bergeracois mentionné ci-dessus ;

nous pouvons donc en déduire que ce poème a été écrit au plutôt le 10 mai, au plus tard le 8 juillet 2015,

fort probablement encore au cours notre séjour sicilien et, vu le sujet du poème,

sans doute peu après notre premier dîner dans la maison d’hôtes le 10 mai au soir (cf. note 6, ci-dessous)

par ailleurs, embrasée est une lecture en partie conjecturale, mais choisie en raison

 du sens et de l’impossibilité de trouver une autre lecture satisfaisante de ce mot

écrit de façon très étriquée en raison du peu de marge disponible

2. dans un premier jet, les deux premiers vers transcrits ici se résumaient à un seul vers : la chaleur de l’etna ;

ensuite, le poète a barré le mot chaleur et a écrit dans l’interligne supérieur le mot poésie, juste au-dessus,

en traçant sous les mots la poésie un trait et une flèche qui les placent juste avant de l’etna ;

puis il a tiré un trait vertical qui sépare dans cet interligne supérieur poésie de chaleureuse et embrasée (cf. la fin de la note précédente) ;

encore au-dessus de ces mots, entre chaleureuse et et, le poète a ajouté le mot bouillonnante, écrit de biais en montant,

à la hauteur du trait horizontal placé juste avant le début du poème

3.  naît est une lecture en partie conjecturale ; peut-être pourrait-on lire vient

4. dans un premier jet, le poète avait écrit avant tout de ses / hôtes qui reçoivent ;

ensuite, il a transformé le de en du et a ajouté le mot sourire dans l’interligne supérieur,

en commençant juste au-dessus de l’espace entre du et ses, ainsi que l’adjectif accueillant,

écrit dans l’interligne inférieur en dessous du mot du, mais il a ensuite barré cet adjectif,

sans doute immédiatement et l’a remplacé par convivial écrit juste en dessous ;

enfin le poète paraît avoir oublié d’ajouter le “de” que nous plaçons ici entre crochets,

car le sens nous semble l’exiger

5. reçoivent est une lecture en partie conjecturale

6. il convient de préciser que, sur les flancs de l’Etna, du 10 au 17 mai 2015, nous étions logés,

dans l’une des chambres indépendantes, dans la maison d’hôtes Il Frutteto di Efesto,

dans la commune de Biancavilla, où nous avons été chaleureusement accueillis

et où nous avons pris des dîners somptueux et exquis

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 avril 2021