Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 322 poèmes de 172 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc manuscrits 119

la culture de l’au-delà1

n’est-elle là que pour

enfermer les autres dans2 le mutisme

de leur soi-disant ignorance

et perpétuer un esprit de domination

un champ3 ondoyant sur4 des corps5 morts au combat

culture

Déf  =6   références auxquelles on se réfère

comme7 guides ou juste pour épater la galerie8

photosynthèse

 

je n’aimerais pas me mettre

en avant dans9 ce genre de soirée où

tout10 le monde veut

dire des poèmes

et souvent de mauvaise

qualité11

 

vous êtes vos propres geôliers12

 

nota bene

1. ce poème est écrit au crayon noir pour les neuf premiers vers et à l'encre noire pour les sept derniers,

sur le verso d’un tract au format A5 tiré sur papier blanc annonçant deux représentations de notre pièce

Danger. Urgence !, les 27 et 28 novembre 2015 à Paris Ve (Maison fraternelle / Espace Quartier latin),

ce qui marque le terminus post quem de ce texte ; en outre, tout en haut de ce verso,

séparé du début du poème par un trait horizontal, figure une note relative à un rendez-vous médical

chez l’ophtalmologue : vendredi 16 février 14h15, ce qui ne peut correspondre qu’à l’année 2018 ;

cela ne signifie pas cependant que le poème a été écrit ce jour-là ou ultérieurement car,

d’une part, nous avons pu déterminer que ce rendez-vous avait été pris le 7 décembre 2017 et,

d’autre part, cette note a pu être prise après l’écriture du poème ;

par ailleurs, il convient de souligner que nous ne pouvons pas être absolument certains

que les vers écrits au crayon et ceux écrits au stylo noir soit associés ;

notons également que le dernier vers, écrit également au stylo noir, est tout en bas de la page,

précédé d’une note relative à un renouvellement de prêt dans une bibliothèque de la Ville de Paris ;

il nous paraît évident que les vers de 11 à 16 ont été écrits après ce pense-bête,

compte tenu de leur disposition dans la page (cf. la note 11 ci-dessous) ;

ayant pris la précaution de signaler ces éléments, nous avons pensé qu’il était justifié de présenter ici comme un tout,

l’ensemble des vers figurant sur la page du manuscrit

2. dans le manuscrit, dans est, comme souvent, abrégé en ds

3. avant ce vers, des mots avaient été écrits puis barrés d’une façon qui les rend illisibles ;

par ailleurs, il semblerait que, dans un premier temps, ce vers commençait par le mot ondoyant

et que, ensuite, le poète a ajouté à gauche, légèrement décalés vers le haut, les mots un terrain

(que l’on pourrait peut-être lire un temps, mais cela nous semble moins plausible, compte tenu du mot qui remplace le mot barré),

puis barré le mot terrain pour écrie dans l’interligne inférieur champ, donnant ainsi au vers la forme que nous transcrivons ici

4. peut-être pourrait-on lire sous au lieu de sur

5. nous pourrions éventuellement lire coqs au lieu de corps

6. dans le manuscrit, le début de ce vers est écrit tel que nous le transcrivons ici,

ce qui voudrait signifier “la culture peut se définir comme…”

7. dans le manuscrit, comme est, comme souvent, abrégé en un “c” surmonté d’un trait

8. dans le manuscrit, le mot galerie, souligné, est à la ligne suivante, décalé à droite,

manifestement par manque de place à la fin de la ligne précédente

9. dans le manuscrit, dans est, comme souvent, abrégé en ds

10. dans le manuscrit, tout est, comme souvent, abrégé en tt

11. le découpage de ce vers et des trois précédents semble dû à une question de place,

vu la présence du pense-bête indiqué à l’avant-dernier paragraphe de la note 1, ci-dessus

12. dans le manuscrit, ce vers est réécrit par-dessus à l’identique

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2022