Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 962 poèmes de 156 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 94

dans la terreur du verre solitaire et sans portée littérale

il ne savait comment faire avancer son histoire

pourtant

il connaissait la technique

mettre un pied devant l’autre

alternativement l’un après l’autre

basculer son centre de gravité de l’un à l’autre pour ne pas tomber

mais la technique seule ne faisant pas l’alchimie

encore lui manquait-il

les ailes de l’envol d’un acte volontaire

pour fondre le plomb qui le clouait sur place

hermétique au veau d’or

sabbat de Tout-en-Hermès1

ou danse des sandales élévatiques

le scandale de sa position

ne faisait qu’outrager un peu plus

sa chaise qui était sur le point de rompre

les amarres de la réalité scabreuse qui s’affaissait

sous le branle de la panique

il se reprochait son manque de sincérité

aliénation

face à la séduction ridicule de paraître

ce désir de plaire

cette provocation vaniteuse du sexe

en manque d’échanges flagorneurs

feinte d’une fuite sans fin creusant son inertie

superficialité d’un manque de confiance en soi que guidait sa peur des hommes

vers l’assurance d’un contact charnel

fraternel

apaisant

et porteur d’un élan créateur de vie2

soudain

il lâcha prise comme il n’était pas écrit

pour s’étaler de tout son poids d’éclats de rire à tomber par terre

mais finalement

tomber ne se révéla pas si négatif

il trouva l’humour nécessaire pour se relever

il ne resta plus qu’à détordre le rire tordu d’humiliation

pour cela

à l’aide de pincettes

il décocha un pince-sans-rire

déridé en clef des champs

qu’il prit pour ne plus revenir

il savait toutefois qu’il reviendrait un jour

à son point de départ

départ d’une arrivée au terme de sa recomposition permanente

c’est à dire de sa décomposition finale

en compost d’une vie future

support de cheminements et rencontres

vécus par d’autres

que lui aussi avait vécus

plus d’autres

de nouvelles vies en perpétuelles mutations

positives ou négatives

odyssées de vie(s)

de la vie

en strates infinies

 

nota bene
la version ci-dessus est le dernier état du poème que nous connaissons ;
elle figure dans un fichier Word portant la date du 25 octobre 2009 (V2),

il existe par ailleurs une version antérieure à V2

figurant dans un fichiers Word

du 21 septembre 2008 (V1) ;

à la fin de V1, figure la mention temporelle 10 octobre 2007

et à la fin de V2, dont le nom de fichier porte l'ajout suite,

figure la mention temporelle 10 octobre 2007/24 octobre 2009

dans la partie commune aux deux poèmes

la seule différence entre V1 et V2

porte sur la disposition de deux vers, ce que nous indiquons en note 1

1.  dans V1, ces deux vers sont alignés à gauche

2. ici s'arrête le texte de V1

horizontal rule

éric meyleuc

10 octobre 2007/24 octobre 2009

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 mai 2019