Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 962 poèmes de 156 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 95

dans le top secret aseptisé de la manipulation sans gêne

espace confiné à l’invisible

ils se penchaient toujours plus abyssalement (profondément) dans l’insondable

scrutateurs invétérés de la précision

les yeux rivés à la lentille

recroquevillés en croquemorts momifiés de l’univers mis en découpe

en somme

des excités du résultat

esclaves du calcul

mordus de gloire

jaloux des envieux

pressés par les mafieux

proies de la compétition

mais ils n’étaient pas les seuls

n’ayant plus le recul nécessaire de leur réputée savante autorité visionnaire

qui les plaçait pourtant à bonne distance

de la plèbe surtout

trompée par la promesse d’hosties orgiasmiques1

à qui allait profiter le monstre pipette

de l’incontrôlable apocalypse annoncée

heureusement pour le panthéon des savants mis en cellule d’isolement (en crucifixion)

la foule

de nos jours

un peu mieux nourrie

un peu mieux renseignée

donc

par déduction

l’optimisme aidant

toujours plus curieuse

un peu moins naïve

la foule dite démocratique

semble2

soudainement

mon œil (soudainement)3

avoir découvert l’esprit critique

lequel esprit critique4

a contrario

semblait avoir déserté les savants affamés d’infinis illimités

évidemment dans l’un comme dans l’autre ensemble

il ne faut pas généraliser

il y a toujours des cas particuliers

des sous-ensembles

des diviseurs communs5

des intersections

et la distance se retourna

changea de sens

caute6 avec les savants

aurait pu dire

devant tant de folie lunatique

Spinoza

un fournisseur de lentilles fumeusement connu7

oui

ne pas les laisser s’éloigner

ces explorateurs (astronautes)

se perdre dans l’abstraction de leurs puits oculaires

les ramener à bonne distance

mais

caute toujours

par paliers successifs de décompression

précautionneusement

avec attention

mais

sans paternalisme

avec amour

ouvrir leurs écoutilles à cette source d’inspiration concrète

l’être humain

ensemble unique d’ipséités (de diversités) à rassembler8

en mal d’épanouissement...

 

...ah oui j’allais oublier

la condition sine qua non

cette analyse n’est plausible

bien sûr

qu’hypothétiquement

et avant tout

si et seulement si

avant terme

le doute critique de l’ensemble Foule

à force d’être refoulé9

n’éclate pas de colère

caute

caute caute

caute caute caute CAUUUTE

oh

un oeuf

 

nota bene
la version ci-dessus est le dernier état du poème que nous connaissons ;
elle figure dans un fichier Word portant la date du 24 juin 2017 (V2),

il existe par ailleurs une version antérieure à V2

figurant dans un fichier Word

du 15 avril 2016 (V1),

à la fin des deux versions, figure la mention temporelle 9 juin 2015

notons que certains aspects du texte laissent penser que

l'auteur ne considérait pas que ce poème était achevé ;

il s'agit de certains mots mis entre parenthèses

et d'autres, qui, dans les deux versions,

sont barrés d'un double trait et parfois mis en rouge ;

nous avons conservé les mots mis entre parenthèses,

car il n'es pas rare que dans des versions définitives de poèmes

l'auteur ait ainsi voulu signifier de doubles possibilités ;

nous avons en revanche écarté les mots barrés mais,

dans les notes ci-après, nous les indiquons

ainsi que les trois variantes par rapport à V1

1.  il s'agit manifestement d'un mot valise inventé à partir d'orgiastique et d'orgasme/orgastique

2. dans V1, on lit semblait au lieu de semble

3. dans V1, ce mot entre parenthèses ne figure pas

4. dans V1, ce vers se réduit au mot lequel

5. dans les deux versions on lit des dénominateursdiviseurs communs

6. rappelons que caute (prudence, précaution) était le mot gravé sur une chevalière

que portait Baruch Spinoza et dont il se servait pour marquer son courrier

7. dans les deux versions on lit un philosophe fournisseur de lentilles fumeusement connu

8.  dans les deux versions on lit cet ensemble unique d’ipséités (de diversités) à rassembler

 9. dans les deux versions on lit à force d’être refoulé de plus en plus contenu

horizontal rule

éric meyleuc

9 juin 2015

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 mai 2019