Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 962 poèmes de 156 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 93

Curiosités

Eh bien quoi !

 

Qu’avez-vous à me regarder ainsi comme une bête curieuse.

Vous me semblez bien curieux, dites-moi ?

 

Je vous sens bien impatients d’en savoir plus.

Mais que voulez-vous savoir ou plutôt qu’attendez-vous au juste : que je satisfasse à votre curiosité je parie.

Il faut donc que je fasse mon intéressant, que je joue la bête curieuse, que je montre…

Quelque part on se veut tous curieux, attirer la curiosité quoi !

On est tous plus ou moins exhibitionnistes et on l’assume plus ou moins aussi.

Oui on ferait un peu n’importe quoi pour se montrer intéressant, exhiber ses curiosités, ses avantages et ses désavantages, physiques, sexuels, intellectuels, montrer ses connaissances, son savoir, son intelligence ou sa bêtise, son humour ou ses humeurs, son bonheur ou son malheur, sa capacité créatrice ou destructrice, ses gosses ou ses morts… bref tout ce qui peut attirer l’attention, la curiosité d’autrui, pour montrer que l’on existe tout simplement.

Mais passé le moment de l’attente quand patatras on est découvert, oh la la ! le passage est périlleux, en valons-nous la curiosité ?

Maintenir l’intérêt du curieux, le garder en suspens, satisfaire cette curiosité jamais satisfaite, en éternelle attente,

être prêt à tout pour le garder captif, le meilleur comme le pire, le maintenir tout le temps en haleine… rapport de l’exhibitionniste-narcissique avec son admirateur-voyeur… au risque de ne pas être, d’être l’image de l’autre, l’image d’un autre.

 

Oui, reprenons nos esprits, enfin le mien surtout.

En fin de compte, tout dépend de ce qu’attend le curieux de la bête curieuse oui et là je sens votre impatience voire votre ennui ou un début de repli d’autodéfense pour certains, oui, parce que vous commencez à comprendre que les rôles vont bientôt s’inverser car, en effet, la bête curieuse pour être curieuse doit nécessairement être curieuse de la curiosité qui anime votre propre curiosité.

Oui la bête curieuse a faim, elle est affamée la bête curieuse, affamée de curiosité, la vôtre, c'est-à-dire de la bête curieuse que vous êtes vous-même, se substanter de votre curiosité pour alimenter votre curiosité, c'est-à-dire sa qualité de bête curieuse.

En fait tout cela n’est qu’une affaire d’échange de bons curieux, rapport d’amoureux, aimantant leurs curiosités.

 

Oui qu’ai-je de curieux, qu’avez-vous de curieux, à moi de vous le dire, à vous de me le dire, curiosissons-nous !

 

mesdames et messieurs

exhibition et découverte gratuite de nos curiosités, improvisation sans retenues, mise à nu garantie si nous jouons le jeu du vrai-faux théâtral

mais surtout soyons justes avec notre personnage et non pas ce que l’on voudrait nous voir jouer.

 

nota bene
il s'agit ici de la seule version connue de ce poème ;
elle ne porte pas à la fin d'indication temporelle,
mais le fichier Word qui la contient a été créé le 22 novembre 2008
et nous savons qu'il a été écrit pour l'atelier-théâtre
organisée par l'association Actes de présence
le 23 novembre 2008 autour du thème Curiosités
voir http://actesdepresence.free.fr/Fiche_Atelier-Curiosites.htm

horizontal rule

éric meyleuc

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 mai 2019