Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 106 poèmes de 166 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 120

la douceur des mots

fondant (noyés) dans la moiteur languissante de l’été finissant

qui répand son huile inessentielle de peaux craquelées crépitante

sur des visages béats

réceptacle idéal

à la claque automnale

des bons contes finement chaptalisés

dans la plus pure tradition

l’annonciation de l’immolation hivernale

des petits enfants

perdus

au fin fond

de leurs chaussettes percées

dans l’attente

du bourgeonnement primesautier

avorté

par le retour

inopiné

en gélifactions1 imprononçables

de fronts froids

mais feu Saint-Jean revient toujours

qui veille à la fertilisation

à coup de poisseux slogans de jours de fête

la friture ainsi arrosée pète d’assurance

apprêtée qu’elle est

pour recevoir une bonne farce

de pilules alphabêtissantes

au soleil dorant et odoriférant de l’été jamais commencé

mais finissant

assurément…

la boucle est bouclée

 

nota bene

1.  à l'instar, huit vers plus loin, de alphabêtissantes, mot composé à partir d'“alphabétiser" et d'“abêtissante” ;

ce mot peut-être une création de l'auteur à partir de “gélifraction” et de “gélification”,

tout en évoquant l'idée de "factions gélifiées", puisque nous savons

que le poète aimait créer ce genre de mots-valises ;

toutefois, compte tenu du contexte et de la formation de géographe du poète,

nous ne pouvons pas totalement écarter l'hypothèse d'une faute de frappe,

le mot voulu étant alors simplement “gélifraction”

horizontal rule

éric meyleuc

septembre 2004

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2020