Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 106 poèmes de 166 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 121

l’arbre est sensible à son environnement

à l’homme prédateur

sans volonté propre

si ce n’est celle de son tropisme

il obéit à un cycle

aux climax

il est sensible au climat

de la pente sur laquelle il va éclore

à son exposition aux vents à la lumière

à la terre

aux substrats rocheux

à la roche tectonique qui le porte

et qu’il portera à son tour

support nourricier au dépens-bénéfice duquel il s’élève

épousant les contraintes protectrices

jusqu’au seuil de quelle limite de pressurisation

gravitation

le point de rupture sera-t-il franchi

cette petite graine

fruit du hasard

déposée dans une lézarde

interstice météorique tectonique

d’un rocher en aplomb sur un escarpement

l’enserrant de ses racines

rapport ambigu

d’un équilibre précaire prêt à se rompre

lézarde en faille et racine dans le vide d’une matrice nourricière amoindri

l’arbre est à la merci de sa propre croissance génétiquement programmée

mais conditionnée aux  aléas déjà évoqués

qu’il ne peut contrôler cloué sur place de ses origines

à moins de trouver d’autres enracinements aux alentours

racines lancées tous azimuts à la quête d’eau

minéraux nécessaires à sa croissance

il enserre d’abord le rocher

l’étreignant

l’agrippant  de ses griffes racinaires

araignée grappin qui pique

ou alors il s’insinue dans le rocher et l’écartèle de son tronc

l’arbre n’a pas besoin de l’homme pour s’épanouir

alors que

l’homme a besoin de l’arbre pour s’épanouir

l’âme de l’arbre est dans sa graine qui vole au vent de l’infini stellaire

la Terre disparaîtra mais d’autres Terres apparaîtront

sous d’autres soleils

d’autres combinaisons

avec d’autres arbres

s’il survit à sa propre destruction

l’homme sera toujours

à la recherche de cet être essence de sa vie

 

horizontal rule

éric meyleuc

31 décembre 2015

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 septembre 2020