Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 908 poèmes de 155 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes graphiques Poèmes et images Poèmes et sculptures Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes du mois 02 - version en français

76 [L’homme-téléphone]

Beaucoup de rouille dans la forêt du couchant

comme si le soleil saignait dans les feuilles

ou les feuilles étaient les larmes des miroirs méconnus

les semences de fer sont des pensées perdues

le vent passe à travers les lettres – les lit

le vide lit, lui aussi, son absence

 

Personne cherche son visage dans les dés

le froid pend inexpressif aux cœurs endurcis

tannés tels des verrous

trop de fer dans la barque d’entre l’hiver et la mort

la barque ne sombre pas mais gèle l’eau léthargique

 

l’homme-téléphone porte le récepteur sur sa tête

tel un chapeau de bakélite noire

les nombres lui pendent aux cheveux

comme des glaçons fins

« le téléphone n’est pas un outil pour transmettre des mots »

lança X d’un coin méconnu de la chambre –

« c’est un outil pour transmettre du désespoir »

 

l’essence du visage n’est pas dans les traits

et leurs expressions volatiles

mais un œuf qui voit – sent – goûte – entend

à travers sa coque mystérieuse,

un œuf où Personne se tient caché

comme un observateur intangible –

la rouille crépusculaire s’écoule en sang

 

Midas de tôle change en lui-même toutes les douleurs,

toutes les amours

Midas de tôle aux oreilles d’âne

ne sait que mentir avec avidité

et transformer en tôle tout ce qu’il a aimé –

tout ce qu’il a souffert – voire même tout ce qu’il a haï –

les fantômes de tôle l’entourent comme des reproches

et lui montrent du doigt la mort en tôle

qui l’attend dans un coin

la mort en tôle pareille à une corde de pensées perdues

 

* dans l'édition originale en roumain, les poèmes sont numérotés, mais ne portent pas de titre,
et le texte est disposé de façon continue, les pauses étant marquées par un point ou des tirets ;
dans la traduction en français, nous avons adopté une segmentation par saut de ligne
(note de la traductrice)

horizontal rule

ara alexandre shishmanian

original in Neştiute II*

Ramuri, Bucarest, 2014

traduction en français par

dana shishmanian

in Le sang de la ville**

L'Harmattan, Paris, 2016

© Ramuri, L'Harmattan

Ara Alexandre Shishmanian

et Dana Shishmanian

pour la traduction en français

horizontal rule

* en français : Inconnu II
** vous pouvez commander ce recueil (13,50 euros)
 chez votre libraire, directement chez l'éditeur
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=52167&razSqlClone=1
ainsi que par l'intermédiaire des librairies en ligne
Retour en haut de la page                                         Original en roumain                                             Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes graphiques ] Poèmes et images ] Poèmes et sculptures ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 novembre 2018