Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 899 poèmes de 155 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes graphiques Poèmes et images Poèmes et sculptures Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 34

ils étaient tellement gentils

une gentillesse à toute épreuve

c’est simple

ils acceptaient tout ce qu’on leur demandait

leur gentillesse était à ce point que

d’eux-mêmes

oui d’eux-mêmes

rendez-vous compte

ils se proposaient de forger et cadenasser

eux-mêmes

leur propre chaîne

oui eux-mêmes

vous en rendez-vous vraiment compte

et aussi

oui aussi

extraordinaire

d’en perdre aussi la clef au casino

deux précautions valent mieux qu’une

au cas où

ce diable de liberté venait à se manifester

le pouce séducteur levé

le gredin

pour tenter de les détourner du droit chemin barbelé à vous faire baliser1

il est vrai qu’avec ce diable-là

on ne savait jamais ce qui pouvait advenir2

il fallait être vigilant

ne pas se laisser aller surtout

travailler en vraies bêtes de somme d’argent3

au risque

sinon

de déplaire aux maîtres de leur vie chère payée

leurs maîtres hors norme4

qui énonçaient de si belles dictées de conduite

bien ronronnantes et giratoires

et de si beaux contes moutonnant le bouc-émissaire5

et savaient si bien les gratifier d’un si bel uniforme en si bonne et due forme6

au premier chef duquel

le Père7 de famille

premier grade de l’autorité8

du respect femme

les enfants on obéit à Papa

chien au pied

wouaf wouaf

ah

le gentil monde hiérarchisé (bien ordonné) que voilà

et s’ils s’en montraient vraiment dignes

ces gentils enchaînés d’eux-mêmes9

s’ils étaient vraiment méritants

par beau temps clair et enneigé de canicule astrale

pif pif et colégram am stram gram tiens paf aïe10

ils avaient droit

en prime

à une belle cravache

pour s’en donner à cœur joie

se défouler en fondus du pouvoir qu’ils étaient

sur tous les baudets désignés responsables de la peste diabolique

et delirium de tout ce beau monde aliéné par la peur11

maîtres et esclaves confondus en bain de sang

frétillaient à mourir

apothéose cauchemardesque

des êtres dits humains par définition numérique

 

nota bene
la version ci-dessus est le dernier état du poème que nous connaissons ;

elle figure dans un fichier Word du 28 décembre 2013 (V3)

qui à la fin du texte porte la mention 2013 ;

il existe cependant deux versions précédentes :

la première figure dans un fichier Word du 29 novembre 2013 (V1)

la deuxième (V2), celle parue dans Poésie pour tous et qui porte l'indication novembre 2013,

se trouve dans les archives du site, mais le fichier Word correspondant a été perdu

ci-après, nous indiquons les variantes de ces deux versions antérieures

1.  dans V1 ce vers était pour tenter de les détourner du droit chemin balisé d'avance pour ne pas baliser

2. dans V1, les deux vers

il est vrai qu’avec ce diable-là / on ne savait jamais ce qui pouvait advenir

constituaient un seul vers ainsi construit :

on ne savait jamais avec ce diable-là ce qui pouvait advenir

3. dans V1, ce vers était travailler comme des bêtes de somme

4. dans V1, les deux vers

de déplaire aux maîtres de leur vie chère payée / leurs maîtres hors norme

se réduisaient à de déplaire aux maîtres de leur vie

5. ce vers se présente ainsi

dans V1, de si beaux contes moutonnant de boucs-émissaires

et dans V2, le et du début du vers ne figure pas

6. ce vers ne figure pas dans V1

et dans V2 il avait un qui entre et et savaient

7. dans V1, Père est écrit avec une minuscule

8. dans V1, les sept vers qui suivent ne figurent pas

et dans V2, les  sixième et septième sont réunis en un seul vers

et la parenthèse (bien ordonné) n'y figure pas

9. dans V1, ce vers ne figure pas

10. dans V1 et V2, paf ne figure pas

et dans V1 le vers est découpe en huit vers

pif / pif / et colégram / am / stram / gram / tiens / aïe

10. dans V1, le début du vers était

et dans le delirium de ce beau monde d'aliénés par la peur

notons enfin qu'un fichier Word du 1er janvier 2017

reproduit V1, peut-être en vue d'une future réécriture

qui ne semble pas avoir eu lieu

horizontal rule

éric meyleuc

novembre 2013

paru dans Poésie pour tous

du 15 décembre 2013 au 14 janvier 2014

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes graphiques ] Poèmes et images ] Poèmes et sculptures ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 octobre 2018