Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

2 169 poèmes de 170 poètes de 31 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 168

un jour

la poésie sera

naturellement présente dans notre esprit

elle est déjà présente dans la nature

nous en sommes l’incarnation

mais la conscience nous manque

de notre essence naturellement poétique

oubliant que nous sommes des êtres naturels

naturellement sans autre forme de procès

par enchaînement de combinaisons aléatoires de matières stellaires

la nature nous a généré une nature poétique

tout en couleurs

tout en variantes

qui transforme transcende

le regard

le langage

l’acte

en multiples infinis de vie

ainsi est née la poésie

à nous de la continuer

à commencer par nous en laisser pénétrer

sans honte ni a priori

une simple question de détente

non pas celle-là

une détente cérébrale et corporelle

déverrouiller nos sens et nos neurones

au lieu de les brimer d’orgueil lucratif qui nous aliène et nous tue

libérés de cette lubie possessive et sécuritaire

par la recherche de la satisfaction du bonheur de tous

rien (ne)1 nous empêche plus alors

d’être tous pleinement présents à l’avenir du devenir

chacun à sa culture

désinhibés

nus de nos oripeaux d’un autre âge

nourris mutuellement de confiance

en pleine communion cognitive

j’en vois que la perspective excite déjà

mais avant

bien avant

il faudra bien du temps

et des catastrophes

pour chasser le mensonge esclavagiste

mensonge ancré aux chaînes de la lâcheté existentielle2

chaînes forgées sur l’enclume3

plusieurs fois millénaire

des saints mythes de l’ignorance

ignorance qui traite notre soi-disant nature humaine de fatale

au lieu d’exploiter

s’il faut exploiter

le potentiel poétique que nous a donné la nature

 

et dès lors

que l’on aura chassé cette fatalité destructrice

et pris toute la mesure biologique de notre nature poétique

tout en couleurs

tout en variantes

qui transforme transcende

le regard

le langage

l’acte

en multiples infinis de vie

oui dès lors

plus besoin

de revues de poésie

de clubs de poésie

de comités de soutien de promotion de la poésie

de la poésie

sans l’appellation poésie

parce que la vie ne sera que poésie

vivre de cette vie enfin respectée

joie de créer du lien

de l’amour

du sens

la vie quoi

une déclaration de vie active

au-delà de la frustration des poèmes écorchés-vifs de la non-vie

cette déclaration sera

La4 vie

elle-même

la vraie

création d’amours en devenir

souriant à l’inconnu qui se présente

 

nota bene
la version ci-dessus est, en fait, la seule que nous connaissons de ce poème ;
elle figure dans trois fichiers Word, pratiquement identiques,

du 1er octobre 2012,

du 1er janvier 2017 à 16 h 57,

du 1er janvier 2017 à 17 h 06,

à la fin des trois fichiers, figure la mention temporelle jeudi 30 juin 2011

quant au texte du poème

la seule différence entre le premier fichier et les deux autres

porte sur la correction d'une faute de frappe

il existe toutefois, quelques fichiers où ce poème fait l'objet d'une mise en page distincte ;

il s'agit des fichiers préparatoires et du livret même de la pièce

Conversations en poésie. En jeu : la liberté
de Éric Meyleuc et Pedro Vianna

jouée à Paris (Espace Quartier latin), en novembre 2011,

puis au Théâtre de l'Île Saint-Louis, en mai 2015,

et qui a fait l'objet d'une lecture théâtralisée

en hommage à Éric Meyleuc

par Serge Carbonnel et Pedro Vianna

au Bab-Ilo en octobre 2018

pour La Ruche des Arts

dans les notes ci-après, nous indiquons les quelques particularités de la version destinée à la scène,

lesquelles sont plutôt des indications d'interprétation

1. dans certains de ces fichiers, ne n'est pas mis entre parenthèses

2. dans certains de ces fichiers le mot mensonge en début de vers est mis entre parenthèses

et dans d'autres il a été supprimé

3. dans certains de ces fichiers le mot chaînes en début de vers est mis entre parenthèses

et dans d'autres il a été supprimé

4. dans tous ces fichiers, l'article est entièrement en lettres capitales : sera LA vie elle-même

horizontal rule

éric meyleuc

jeudi 30 juin 2011

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 avril 2021