Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 980 poèmes de 159 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes et images Poèmes graphiques Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes et sculptures Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS DE P. VIANNA ET DE É. MEYLEUC

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 73

Triptyque corporel

un petit homme à l’amende

dans l’apesanteur de sa pensée

flottait hors du monde

il ne savait comment

reprendre sa mesure1 corporelle

sans risque de fractures

retombées fracassantes

sur son entourage

perdu dans la masse transparente

des objets sans corps de sens

 

un corps s’est perdu dans la contemplation d’un écran virtuosement virtuel

matrice objectale de corps insaisissables

frénésie exaspérée

d’une incapacité saisissante au plaisir

en arrêt sur l’angoisse de la frustration

 

corps à l’affût

coincé dans le mensonge

de l’âme en quête de vérités

toujours faussées

par la pratique des sens2

 

nota bene
la version ci-dessus est la dernière dont nous disposons ;
elle figure dans un fichier Word du 1er mai 2018 (V2)
et est celle parue dans Présence d'Éric Meyleuc - Pedro Vianna

une première version du texte figure dans un fichier Word du 10 juillet 2006 (V1) ;

l'indication temporelle en fin de poème est la même dans les deux versions ;

dans les notes ci-après, nous indiquons les deux variantes de V1 par rapport à V2

1.  dans V1, on lit reprendre (toute) sa mesure corporelle

2. dans V1, ce vers se réduit à par la pratique

horizontal rule

éric meyleuc

juin 2006

in Présence d’Éric Meyleuc – Pedro Vianna

La Ruche des Arts

Les numéros spéciaux de Plein Sens n° 01

Paris, 2018

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes et images ] Poèmes graphiques ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes et sculptures ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 juillet 2019