Pedro Vianna, avec Éric Meyleuc absent-présent, propose

poésie pour tous

 

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 899 poèmes de 155 poètes de 30 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Les nouveautés Agenda Poèmes du mois É. Meyleuc et son œuvre P. Vianna et son œuvre Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes graphiques Poèmes et images Poèmes et sculptures Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes en vidéo Des sites à visiter Contact

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes d'éric meyleuc 29

oui voilà*

oppressé

c’est le terme

atterré aussi

d’être ainsi altéré

de sérénité

de confiance

de volonté

de liberté

le petit bonhomme

n’arrive pas à sortir

de ce trou étriqué qui l’opprime

depuis l’enfance onirique

une statue l’y a enfoncé

d’un seul bruit infime

il a fendu le sommeil de pierre

elle descend du perron

d’un manoir tabou au jardin familier

il n’a pas respecté le silence de la peur

qu’il veut fuir

et ne le quitte pas

de tout son poids mystique

sa gardienne lithique l’y maintient

toujours

bruit sourd

d’une violence

quotidienne

bien cadencée

de petits trous

de serrure

* * * * *

oui voilà

oppressé

c’est le terme

atterré aussi

d’être ainsi altéré

de sérénité

de confiance

de volonté

de liberté

le petit bonhomme

n’arrive pas à sortir

de ce trou étriqué qui l’opprime

depuis l’enfance onirique

une statue l’y a enfoncé

d’un seul bruit infime

il a fendu le sommeil de pierre

elle descend du perron

d’un manoir tabou

au jardin familier

il n’a pas respecté

le silence de la peur

qu’il veut fuir

et ne le quitte pas

de tout son poids mystique

sa gardienne lithique

l’y leste

toujours

bruit sourd

d’une violence

quotidienne

bien cadencée

de petits trous

de serrure

nota bene
* ci-dessus nous donnons le premier et le dernier état que nous connaissons du poème ;

ils correspondent respectivement à la version parue en février 2012 dans Poésie pour tous

et à l'antépénultième version qui figure dans un fichier Word du 12 février 2012 à 14 h 15

il existe en tout cinq versions de ce poème :

celle parue dans Poésie pour tous (V1)

et quatre autres, dont les fichiers Word sont datés

du 12 février 2012 à 14 h 06

(V2, dans laquelle le vers sa gardienne lithique l'y maintient est devenu sa gardienne lithique l'y leste)

du 12 février 2012 à à 14 h 15

(V3, qui reprend le texte de V2 mais dans laquelle tous les vers sont centrés, trois d'entre eux ayant été divisés en deux :

d’un manoir tabou / au jardin familier

il n’a pas respecté / le silence de la peur

sa gardienne lithique / l’y maintient)

du 12 février 2012 à 14 h 35

(V4, qui revient au texte et à la mise en page de V1)

du 6 juillet 2013

(V5, qui reprend le texte et la mise en page de V3,

le mot altéré  étant cependant mis en rouge,

peut-être en vue d'une modification ultérieure

qui, à notre connaissance, n'a pas eu lieu)

horizontal rule

éric meyleuc

23 novembre 2011

paru dans Poésie pour tous

du 15 février au 14 mars 2012

inédit

© ayants-droit d'Éric Meyleuc

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                                                           Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Les nouveautés ] Agenda ] Poèmes du mois ] É. Meyleuc et son œuvre ] P. Vianna et son œuvre ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes graphiques ] Poèmes et images ] Poèmes et sculptures ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Contact ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                    dernière mise à jour : 15 octobre 2018