Pedro Vianna propose

poésie pour tous

La rubrique Poèmes du mois de ce site créé le 14 avril 2001 a déjà publié

1 755 poèmes de 144 poètes de 28 origines nationales, sans compter ceux de P. Vianna

Et la fête continue !                                                                   Bonne navigation !

Bienvenue Sommaire de la section Sommaire général Poèmes divers Poèmes très courts Acrostiches Poèmes graphiques Poèmes et images Poèmes et sculptures Poèmes dits Poèmes en musique Poèmes en vidéo Des sites à visiter Vianna et son œuvre Contact Les nouveautés

pour accéder directement à l'ensemble des recueils de P. Vianna (texte intégral au format ".pdf") cliquez sur

RECUEILS (PDF) ET RÉFÉRENCES DE PUBLICATIONS

et pour connaître ses prochaines activités artistiques cliquez sur

 AGENDA

poèmes du mois 03

Seule la voix se souvient

 

Silence organisé, vision déchiquetée des mots

nouveaux sons de la douleur

nouveaux territoires d’imprécation

le mot explore l’intérieur des mondes

 

révolution hissée à son contemporain

sans rien perdre de l’histoire

 

j’ouvre les fenêtres des mots

je jongle, tords et mélange les mots,

avant-garde des nouveaux ghettos

la langue contre la barbarie

 

En notre temps de millions de massacrés, de tant d’âmes refugiées

Et en ce temps d’arrogance meurtrière des puissants

Me voilà face à moi-même pour trouver les réponses, les consolations et les résolutions

 

Quel art sera lumière dans les sombres corridors mortifères du moment ?

Quels mots ? Quel mouvement de lèvres ?

Poussières de mots pour lendemains

Galop des mots au rythme des questionnements

Nid des mots pour la caresse et le désir

Ombre des mots pour en débusquer le mensonge ou l’illusion

Soleil des mots pour la fraternité et la liberté

 

Toute fenêtre ouverte

Toute fenêtre emplie de lumière

Toute fenêtre palpitant et claquant au vent de mai

Danse des mots dans les croisées des utopies

Balancement des mots dans le ballon d’enfant courant entre les manèges

Éclatement des mots entre deux pétards de la fête

Ô 14 juillet à venir

Quelle sera ta parade ?

Vertige d’ouvert ou verrou des peurs ?

Je cherche entre les mots, la langue mère

Dans le berceau des chansons qui m’ont formée

Ma France, Nuit et brouillard, La montagne, Que c’est beau la vie !

 

Langue du rêve, te reste-t-il une place ?

demeure des voix essentielles, ne t’alarme pas

mais reste vigilante

continue d’interpeller le monde, les oppresseurs et même les dieux !

 

Langue du rêve, recouvre les puits immondes de la mort

qui ne distribuent que malheur

entre deux claquements de fouet

de bruits de bottes

avec les cadavres échoués à chaque heure

les brûlés vifs

les sacrifiés

au pas orgueilleux des puissants oppose ta marche patiente de résistance

celle-là même qui fait traverser les montagnes et les mers pour respirer l’air libre et les jasmins en fleurs.

 

horizontal rule

nicole barrière

inédit

30.IV.2017

© Nicole Barrière

horizontal rule

Retour en haut de la page                                                                                                                                              Poème précédent Poème suivant
Bienvenue ] Sommaire de la section ] Sommaire général ] Poèmes divers ] Poèmes très courts ] Acrostiches ] Poèmes graphiques ] Poèmes et images ] Poèmes et sculptures ] Poèmes dits ] Poèmes en musique ] Poèmes en vidéo ] Des sites à visiter ] Vianna et son œuvre ] Contact ] Les nouveautés ]

Les textes, les sons et les images qui figurent dans les différentes pages de ce site sont protégés par les lois nationales et les conventions internationales en vigueur. Leur reproduction par quelque moyen que ce soit demeure soumise à l'autorisation de l'auteur. Selon les normes et usages habituels, les courtes citations à objectif pédagogique et non commercial sont autorisées à condition que les sources soient clairement indiquées

Ce site est optimisé pour le navigateur Mozilla Firefox sur un écran plat 19"
avec "taille du texte" ("text size") réglée à “moyenne" ("middle") dans le menu "affichage" ("view")
Pour toute question ou tout problème concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à
pvianna@free.fr
en cliquant sur l'adresse ci-dessus si vous utilisez "outlook express" ou sinon à partir de votre messagerie habituelle
© Pedro Vianna                                                                                                          mise à jour : 15 juin 2017